Quand dois-je déclarer mon salarié ?

17/10/2017

Avec le Cesu, qu’il s’agisse d’un intervenant régulier ou occasionnel, vous devez déclarer la rémunération de votre salarié, une fois par mois, au plus tard le 5 du mois qui suit la période de travail déclarée.

Le respect du délai limite de déclaration de votre salarié est essentiel pour le bon calcul de ses droits sociaux.

En tant qu’employeur, vous êtes aussi pénalisé par tout retard de déclaration. D’une part, vous ne pouvez pas fournir, en temps voulu, votre avis de prélèvement aux différents organismes susceptibles de vous le demander (Mutuelle, Département…). D’autre part, l’attestation fiscale, qui vous est délivrée chaque année peut s’avérer incomplète.

Bon à savoir : Pour les salariés des particuliers employeurs, la mise en place du prélèvement à la source est reportée au 1er janvier 2020. Que vous soyez particulier employeur ou salarié à domicile, rien ne change pour vous en 2019. Aucun montant d’impôt ne sera retenu sur la rémunération du salarié. Par ailleurs, afin d’anticiper la mise en place de cette réforme, les bulletins de salaire et les écrans du site internet comportent désormais les zones relatives au prélèvement à la source. Toutefois, celles-ci resteront vierges de toute information.

Vous pouvez activer ou désactiver un courriel automatique de rappel de déclaration en fin de mois. Cette option est disponible dans votre espace personnel et avec le service Cesu +, vous pouvez confier au Cesu tout le processus de rémunération de votre salarié. Il ne vous reste alors qu’une seule action chaque mois à réaliser : la déclaration. Le Cesu se charge du reste.

1I8A2406.jpg

En pratique

Hugo intervient pour le ramassage des feuilles du jardin d’Hervé tout au long du mois d’octobre. Hervé a activé le Cesu +. Il déclare Hugo le 4 novembre. Le Cesu prélève la rémunération sur son compte bancaire et verse, le 7 novembre, le salaire sur le compte de Hugo.