Que faire en cas d’absence du salarié pour maladie ou maternité ?

17/10/2017

L’absence du salarié pour maladie ou maternité est obligatoirement justifiée par la délivrance d’un arrêt de travail par un médecin.

Dans ces deux situations, au plus tard dans les 48 heures qui suivent l’arrêt de travail, votre salarié doit :

  • transmettre à sa Caisse primaire d’assurance maladie (Cpam) les volets 1 et 2 du formulaire d’avis d’arrêt de travail,
  • adresser le volet 3 (ou une copie) à chacun de ses employeurs.

Vous ne devez pas adresser un exemplaire de ce document au Centre national Cesu.

En cas d’absence pour maladie, accident du travail ou maternité, vous n’avez rien à payer à votre salarié et rien à déclarer au Cesu.

Votre salarié peut bénéficier, sous conditions, d’indemnités journalières de l’Assurance maladie. Par ailleurs, dans le cadre de l’accord de prévoyance des salariés du particulier employeur, le salarié peut, sous conditions, bénéficier d’indemnités complémentaires versées par l’Ircem Prévoyance. Pour en connaitre les conditions, votre salarié doit prendre contact avec l’Ircem Prévoyance.

1G220503.jpg

En pratique

Michelle, souffrante, a consulté son médecin qui lui a délivré un arrêt de travail de deux semaines. Elle transmet immédiatement une copie de son arrêt à chacun de ses employeurs et les volets 1 et 2 destinés à sa Cpam et contacte également l’Ircem Prévoyance.